Comment sont cryptées les transactions EMV ?

La question suivante a été posée aujourd’hui sur StackOverflow : Quel mécanisme d’encryption est utilisé pour les transactions EMV ?

La réponse est simple : aucun. Les communications entre une carte EMV et un lecteur sans-contact ne sont pas cryptées. Il est facile d’enregistrer les APDUs échangés pendant le dialogue, par exemple à l’aide de l’espion sans-contact Fime SmartSpy.

Pour autant, ça ne signifie pas qu’il est possible d’utiliser ces informations pour cloner la carte ou réaliser des transactions. L’interception du dialogue donne accès à certaines informations (ex : le numéro de carte, l’équivalent des données de la second piste magnétique), mais:

  • il n’y a pas toutes les informations nécessaires au clonage d’une carte magnétique
  • le numéro CVV inscrit au dos de la carte n’est pas disponible, et ne permet donc pas de réaliser des achats en ligne.
  • il est impossible de “rejouer” la transaction, car les données de transaction contiennent deux numéros aléatoires générés par la carte et le terminal, différents pour chaque transaction, et signés par la carte.

Ce dernier point – la signature de la transaction – est le moment où la cryptographie intervient. La carte de paiement contient une clé privée/un certificat utilisé pour signer la transaction, afin que l’acquéreur puisse l’authentifier et la valider. Ce certifcat n’est jamais transmis au lecteur sans-contact, et n’est pas accessible avec les commandes EMV. C’est ce certificat qui est protégé et crypté sur la carte et permettrait de cloner une carte.

Leave a Reply

Your email address will not be published.